MAJORQUE

On y va ?

Aujourd’hui je vous propose un petit retour en images sur mes vacances à Majorque (Baléares) avec quelques endroits à faire si vous êtes tenté.e.s de vous y rendre un jour !

Playa de Muro

Située le long de la côte est de l’île, la Playa de Muro vous offre une eau turquoise ornée de sable fin. Bien que très touristique (comme quasiment toute cette partie de l’île), elle est pour moi un incontournable si vous venez en vacances en famille. La baignade est surveillée, vous y trouvez des transats et parasols (13€ la journée). Je vous conseille tout de même de vous munir de votre propre parasol : il y a de nombreuses possibilités pour en acheter un bien avant de mettre les pieds dans le sable, et cela pour seulement 5 à 10€.

Non loin de la plage qui longe une bonne partie de ce secteur, vous trouverez plusieurs services de vente et restauration, ainsi qu’un parc pour une bonne balade de 1h à 2h.

PS: les parkings sont nombreux mais toujours remplis pendant la saison estivale. Veillez à prévoir le temps de recherche d’une place.

Artà

S’il y a un bien un lieu où vous pouvez toucher du doigt l’authenticité de Majorque, c’est bel et bien dans la jolie petite ville d’Artà. Située au nord-est de l’île, Artà a su mêlé patrimoine, nature et tourisme. Les jolies petites ruelles vides loin du coeur historique (donc plus convoité) vous permettront de ressentir les vibrations culturelles (surtout sous 33° degrés).

En rejoignant l’Église de la Transfiguration du Seigneur jusqu’au sanctuaire de Sant Salvador, vous arrivez au point culminant de la ville. En effet, à cet endroit vous aurez une vue imprenable sur Artà. La surabondance d’habitations dans ce paysage témoigne d’ailleurs de l’étroitesse des rues lorsque vous circulez en voiture !

Lors de notre passage par là-bas, nous nous sommes arrêtés dans la grande ruelle (montante) touristique où beaucoup de commerces se sont agglomérés. Nous avons pu trouver un petit restaurant “végan”/”végétarien” : le service était top et la qualité des produits aussi. Il s’agissait du restaurant “Violeta’s”.

Coll Baix

Ce n’est la plage la plus évidente à atteindre, autant pour le trajet en voiture que pour le reste qui est à faire à pieds. Il est impératif d’avoir de bonnes chaussures et il est selon moi préférable d’éviter de venir avec des enfants en bas-âges. Après une vingtaine de minutes en voiture sur des routes sinueuses, il vous faudra laisser la voiture sur un parking (ne pas hésitez à suivre le chemin autant que faire se peut, car vous aurez besoin d’être au meilleur de votre forme pour la suite !). Une fois garés, vous monterez dans les hauteurs de la montagne pour atteindre une vue imprenable sur la mer. Vous y découvrirez alors un sentier en pleine forêt, qui vous permettra de descendre jusqu’à la plage. Il vous faudra une bonne vingtaine de minutes pour y accéder. A la fin de votre descente en plein milieux des pins et autres végétaux, vous arriverez au pic d’une falaise où bon nombre de visiteurs s’arrêtent. Mais il va falloir continuer ! Il est en effet nécessaire de descendre par les rochers pour rejoindre la plage : c’est possible, mais prenez votre temps.

Pour profiter de Coll Baix je vous conseille de venir assez tôt (comme par exemple en fin de matinée). Ainsi vous aurez tout le temps d’apprécier la plage et l’eau turquoise avant de faire chemin inverse, et reprendre de la hauteur à travers la montagne.

Bon à savoir : en plus d’un paysage incroyable, la plage de Coll Baix est une véritable sphère sauvage où vagabondent des chèvres (petits troupeaux de 4 à 6). Lors de votre descente ou remontée vous les croiserez sûrement mais jamais autant qu’une fois arrivée sur la plage.

PS : si vous ne voulez pas qu’elles vous embêtent, et aussi pour garantir leur survie, ne leur donnez pas à manger (encore moins de la junk food).

Cala Pi

Beaucoup plus abordable et touristique, la petite crique de Cala Pi vous charmera malgré tout ! Idéale en famille (ou non), il s’agit d’une crique où la baignade y est surveillée. L’eau est (encore) turquoise et avant d’y accéder vous pouvez contempler la vue d’en haut avec un espace où chaque visiteur fait sa petite photo. Preuve ? Allez sur Instagram et tapez “#calapi” !

Alcùdia

Centre touristique important de l’île, Alcùdia est une chouette commune où vous devez vous arrêter si vous venez à Majorque. Pour arriver au coeur historique ou vieille ville, vous longerez toute la muraille (datant du XIV) qui l’entoure. En montant l’un des escaliers qui vous donnent accès à la muraille, vous aurez ainsi un point de vue plus global de la ville. En marchant sur la muraille vous pouvez d’ailleurs faire quasiment le tour de la ville. En dehors des murailles se trouvent des vestiges d’une cité romaine que vous pouvez parcourir à pieds.

Cala Bona

C’est là que nous résidions, à l’hôtel Illusion Moreyo. L’hôtel était vraiment super, tout neuf car remis aux goûts du jour depuis deux ans (je crois) maintenant. Néanmoins si vous êtes amenés à loger par ici (comme sur toute la côte je dirais), il est nécessaire pour vous d’avoir une voiture (sauf si vous aimez profiter de la piscine de l’hôtel pendant 7 jours et des petites plages bondées de monde, chacun son plaisir de toute façon). Nous n’avons pas testé de restaurants ici, sauf une pizzeria et des glaciers. Je pense qu’il est possible d’en trouver pour tous les goûts et pour tout le monde !

PS : point de comparaison -> la côte Vendéenne.

Palma (de Majorque)

Capitale de la communauté autonome des îles Baléares et ville principale de Majorque, je n’ai pas énormément apprécié la découvrir. Il s’agit pour moi du cliché espagnol en terme d’architecture. J’avais presque l’impression d’être à Barcelone. C’est évidemment là où tous les touristes se trouvent (donc d’autant plus désagréables de partir de France pour retrouver… que des français !).

La cathédrale Sainte-Marie est évidemment à voir si vous venez à Palma. Derrière vous pouvez aller vous reposer dans un petit jardin/potager caché, très agréable pour se détendre, lire, apprécier le soleil.

Nous sommes allés au musée Es baluard, où nous avons pu assister à une exposition concernant les nouvelles technologies. C’était super intéressant et les oeuvres exposés sont vraiment à voir. L’établissement est très moderne et facile d’accès. Pour deux étudiants nous avons payé l’entrée 3€/personne.

Enfin, une adresse food et pas des moindres : Fal&feel. Une adresse végétarienne autour des falafels avec de très bonnes frites (j’en ai encore le goût en bouche) et possibilité de se faire des bols avec des aliments variés et frais ! Ce “restaurant” se situe en plein milieu d’une allée commerçante.

POINTS INFOS :

Nous sommes partis à Majorque en passant par Voyage Privé, vous pouvez vous inscrire en suivant ce lien de parrainage.

Nous avons loué notre voiture sur Hertz et nous avons été ravis du service que nous avons reçu à l’arrivée comme au départ.

A bientôt,

xx Paul

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.